Arguments et commandes

Toutes les options de ligne de commande (sauf pour -datadir et -conf) peuvent être indiquées dans un fichier de configuration, et toutes les options de fichier de configuration peuvent aussi être indiquées en ligne de commande. Les options de ligne de commande outrepassent les valeurs indiquées dans le fichier de configuration. Le fichier de configuration est une liste de paires réglage=valeur, une par ligne, avec des commentaires facultatifs qui commencent par le caractère #.

Ce fichier de configuration n’est pas créé automatiquement ; vous pouvez le créer avec votre éditeur de texte préféré. Par défaut, dash-qt (ou dashd) cherchera un fichier nommé dash.conf dans le répertoire de données Dash, mais les chemins de ce répertoire ou du fichier peuvent être modifiés avec les arguments -datadir et -conf command-line.

Plateforme Chemin du répertoire de données Chemin typique du fichier de configuration
Linux ~/ /home/username/.dashcore/dash.conf
macOS ~/Library/Application Support/ /Users/username/Library/Application Support/DashCore/dash.conf
Windows %APPDATA%

(Vista-10) C:\Users\username\AppData\Roaming\DashCore\dash.conf

(2000-XP) C:\Documents and Settings\username\Application Data\DashCore\dash.conf

À noter : si Dash tourne en mode de réseau de test, le sous-répertoire testnet3 sera ajouté automatiquement au répertoire de données.

Arguments de ligne de commande

Ces commandes sont exactes pour la version 0.12.2.1 de Dash Core.

dashd

Daemon Dash Core

Utilisation

dashd [options]
Démarrage du daemon Dash Core

Options

--help Ce message d’aide
--version Afficher la version et quitter
--alerts Recevoir et afficher les alertes pair à pair du réseau (par défaut : 1)
--alertnotify=<cmd>
 Exécuter la commande quand une alerte correspondante est reçue, ou quand un très long fork est constaté (%s dans la commande est remplacé par le message)
--blocknotify=<cmd>
 Exécuter la commande quand le meilleur bloc est modifié (%s dans la commande est remplacé par l’empreinte de hachage du bloc)
--assumevalid=<hex>
 Si ce bloc est dans la chaîne, considérer que lui et ses ancêtres sont valides et sauter potentiellement leur vérification de script (0 pour tout vérifier, par défaut : 00000000000000b4181bbbdddbae464ce11fede5d0292fb63fdede1e7c8ab21c, réseau de test : 00000ce22113f3eb8636e225d6a1691e132fdd587aed993e1bc9b07a0235eea4)
--conf=<file> Indiquer le fichier de configuration (par défaut : dash.conf)
--daemon Tourner en arrière-plan en tant que daemon et accepter les commandes
--datadir=<dir>
 Indiquer le répertoire de données
--dbcache=<n> Définir la taille du cache de la base de données, en Mo (4 à 16384, par défaut : 100)
--loadblock=<file>
 Importer les blocs depuis un fichier externe blk000??.dat au démarrage
--maxorphantx=<n>
 Conserver au maximum <n> transactions non connectables en mémoire (par défaut : 100)
--maxmempool=<n>
 Garder le tampon mémoire de transactions sous <n> Mo (par défaut : 300)
--mempoolexpiry=<n>
 Ne pas garder les transactions dans le tampon mémoire plus que <n> heures (défaut : 72)
--par=<n> Définir le nombre de files de vérification de script (-1 à 16, 0 = auto, <0 = garder libres ce nombre de cœurs, défaut : 0)
--pid=<file> Indiquer le fichier pid (défaut : dashd.pid)
--prune=<n> Réduire les exigences de stockage en élaguant (effaçant) les vieux blocs. Ce mode est incompatible avec -txindex et -rescan. Attention : annuler ce réglage implique de retélécharger la blockchain entière. (par défaut : 0 = désactiver l’élagage de blocs, >945 = taille cible en Mo à utiliser pour les fichiers de blocs)
--reindex-chainstate
 Reconstruire l’état de la chaîne depuis les blocs actuellement indexés
--reindex Reconstruire l’état de la chaîne et de l’index de blocs depuis les fichiers blk*.dat sur disque
--sysperms Créer de nouveau fichiers avec les autorisations système par défaut, au lieu de umask 077 (effectif seulement avec les fonctionnalités de portefeuille désactivées)
--txindex Garder un index complet des transactions, utilisé par l’appel RPC getrawtransaction (défaut : 1)
--addressindex Garder un index complet des adresses, utilisé pour interroger le solde, les identifiants de transaction et les sorties non dépensées des adresses (défaut : 0)
--timestampindex
 Garder un index des horodatages des signatures de hachage des blocs, utilisé pour interroger les signatures de hachage par dates (défaut : 0)
--spentindex Garder un index complet des dépenses, utilisé pour interroger l’identifiant de transaction de dépense et l’index d’entrée pour une sortie (défaut : 0)

Options de connexion

--addnode=<ip> Ajouter un nœud auquel se connecter, et essayer de garder la connexion ouverte
--banscore=<n> Seuil de déconnexion des pairs qui se comportent mal (défaut : 100)
--bantime=<n> Nombre de secondes pendant lesquelles les pairs qui se comportent mal ne peuvent pas se reconnecter (défaut : 86400)
--bind=<addr> Se lier à une adresse donnée et toujours l’écouter. Utiliser la notation [hôte]:port pour IPv6
--connect=<ip> Se connecter seulement au(x) nœud(s) indiqué(s)
--discover Découvrir ses propres adresses IP (défaut : 1 à l’écoute et sans -externalip ou -proxy)
--dns Autoriser les consultations DNS pour -addnode, -seednode et -connect (défaut : 1)
--dnsseed Demander les adresses de pairs par consultation DNS, si le nombre d’adresses devient faible (défaut : 1, sauf si -connect)
--externalip=<ip>
 Indiquer votre propre adresse publique
--forcednsseed Toujours demander les adresses de pairs par consultation DNS (défaut : 0)
--listen Accepter les connexions de l’extérieur (défaut : 1, si pas de -proxy ou de -connect)
--listenonion Créer automatiquement un service caché Tor (défaut : 1)
--maxconnections=<n>
 Conserver un maximum de <n> connexions aux pairs (connexions temporaires de service exclues) (défaut : 125)
--maxreceivebuffer=<n>
 Tampon de réception par connexion maximal, <n>*1000 octets (défaut : 5000)
--maxsendbuffer=<n>
 Tampon d’envoi par connexion maximal, <n>*1000 octets (défaut : 1000)
--onion=<ip:port>
 Utiliser un proxy SOCKS5 distinct pour atteindre les pairs par des services cachés Tor (défaut : -proxy)
--onlynet=<net>
 Ne se connecter qu’aux nœuds du réseau <net> (ipv4, ipv6 ou onion)
--permitbaremultisig
 Retransmettre les multi-signatures non P2SH (défaut : 1)
--peerbloomfilters
 Assurer le filtrage des blocs et transactions avec des filtres bloom (défaut : 1)
--port=<port> Écouter les connexions sur <port> (défaut : 9999 or réseau de test : 19999)
--proxy=<ip:port>
 Se connecter par proxy SOCKS5
--proxyrandomize
 Identifiants aléatoires pour chaque connexion proxy. Cela active l’isolation de canal Tor (défaut : 1)
--seednode=<ip>
 Se connecter à un nœud pour obtenir les adresses de pairs, puis se déconnecter
--timeout=<n> Indiquer l’expiration de la connexion en millisecondes (minimum : 1, défaut : 5000)
--torcontrol=<ip:port>
 Port de contrôle Tor à utiliser si l’écoute Onion est activée (défaut : 127.0.0.1:9051)
--torpassword=<pass>
 Mot de passe du port de contrôle Tor (défaut : vide)
--upnp Utiliser UpnP pour lier le port d’écoute (défaut : 0)
--whitebind=<addr>
 Se lier à l’adresse donnée et aux pairs en liste blanche qui s’y connectent. Utiliser la notation [hôte]:port pour IPv6
--whitelist=<netmask>
 Pairs en liste blanche se connectant depuis un masque de réseau ou une adresse IP donné(e). Peut être indiqué plusieurs fois. Les pairs en liste blanche ne peuvent pas être bannis pour DoS et leurs transactions sont toujours retransmises, même si elles sont déjà dans le tampon mémoire, ce qui est utile par ex. pour une passerelle
--whitelistrelay
 Accepter les transactions retransmises reçues des pairs en liste blanche, même si on ne retransmet pas les transactions (défaut : 1)
--whitelistforcerelay
 Obliger la retransmission des transactions depuis les pairs en liste blanche, même si elles violent les règles locales de retransmission (défaut : 1)
--maxuploadtarget=<n>
 Essayer de garder le trafic sortant sous la valeur cible donnée (en Mo par 24 heures), 0 = pas de limite (défaut : 0)

Options de portefeuille

--disablewallet
 Ne pas charger le portefeuille et désactiver les appels RPC de portefeuille
--keypool=<n> Fixer la taille de la réserve des clés à <n> (défaut : 1000)
--fallbackfee=<amt>
 Un taux de frais de transaction (en dashs/Ko) qui sera utilisé quand l’estimation des frais ne dispose pas d’assez de données (défaut : 0,0002)
--mintxfee=<amt>
 Seuil de frais de transaction (en dashs/Ko) en-deçà duquel les frais sont considérés nuls pour la création de transaction (défaut : 0,0001)
--paytxfee=<amt>
 Frais de transaction (en dashs/Ko) à ajouter aux transactions que vous envoyez (défaut : 0,00)
--rescan Balayer à nouveau la blockchain au démarrage pour repérer les transactions de portefeuille manquantes
--salvagewallet
 Essayer au démarrage de récupérer les clés privées d’un fichier wallet.dat corrompu
--sendfreetransactions
 Envoyer des transactions sans frais si possible (défaut : 0)
--spendzeroconfchange
 Dépenser le rendu de monnaie non confirmé à l’envoi de transactions (défaut : 1)
--txconfirmtarget=<n>
 Si paytxfee n’est pas défini, inclure suffisamment de frais pour que les transactions commencent à être confirmées en moyenne dans les n blocs (défaut : 2)
--maxtxfee=<amt>
 Maximum de frais de transaction totaux (en dashs) à utiliser en une seule transaction de portefeuille ; définir une valeur trop basse peut empêcher les transactions larges (défaut : 0,20)
--usehd Utiliser la génération hiérarchique déterministe (HD) de clés (BIP39/BIP44). N’a d’effet qu’à la création du portefeuille ou à son premier démarrage (défaut : 0)
--mnemonic Graine mnémonique définie par l’utilisateur pour un portefeuille HD (BIP39). N’a d’effet qu’à la création du portefeuille ou à son premier démarrage (défaut : générée aléatoirement)
--mnemonicpassphrase
 Phrase de passe mnémonique définie par l’utilisateur pour un portefeuille HD (BIP39). N’a d’effet qu’à la création du portefeuille ou à son premier démarrage (défaut : chaîne vide)
--hdseed Graine définie par l’utilisateur pour un portefeuille HD (doit être en hexadécimal). N’a d’effet qu’à la création du portefeuille ou à son premier démarrage (défaut : générée aléatoirement)
--upgradewallet
 Mettre à jour le portefeuille au format le plus récent durant le démarrage
--wallet=<file>
 Indiquer le fichier de portefeuille (dans le répertoire de données) (défaut : wallet.dat)
--walletbroadcast
 Faire diffuser les transactions par le portefeuille (défaut : 1)
--walletnotify=<cmd>
 Exécuter la commande quand une transaction de portefeuille est modifiée (%s dans la commande est remplacé par l’identifiant de transaction)
--zapwallettxes=<mode>
 Effacer toutes les transactions de portefeuille et ne récupérer que celles faisant partie de la blockchain avec -rescan au démarrage (1 = conserver les métadonnées de transactions, par ex. propriétaire du compte et information de requête de paiement, 2 = effacer les métadonnées de transaction)
--createwalletbackups=<n>
 Nombre de sauvegardes automatiques du portefeuille (défaut : 10)
--walletbackupsdir=<dir>
 Indiquer le chemin complet du répertoire des sauvegardes automatiques du portefeuille (doit exister)
--keepass Utilise l’intégration KeePass 2 avec le plug-in KeePassHttp (par défaut : 0)
--keepassport=<port>
 Connexion à KeePassHttp par le port <port> (par défaut : 19455)
--keepasskey=<key>
 Clé KeePassHttp pour la communication chiffrée AES avec KeePass
--keepassid=<name>
 Identifiant KeePassHttp pour la connexion déjà établie
--keepassname=<name>
 Nom pour former l’URL pour l’entrée KeePass qui stocke la phrase de passe du portefeuille

Options de notification ZeroMQ

--zmqpubhashblock=<address>
 Activer la publication du hachage de bloc dans <address>
--zmqpubhashtx=<address>
 Activer la publication du hachage de transaction dans <address>
--zmqpubhashtxlock=<address>
 Activer la publication du hachage de transaction (verrouillée par InstantSend) dans <address>
--zmqpubhashgovernancevote=<address>
 Activer la publication du hachage des votes de gouvernance dans <address>
--zmqpubhashgovernanceobject=<address>
 Activer la publication du hachage des objets de gouvernance (comme les propositions budgétaires) dans <address>
--zmqpubhashinstantsenddoublespend=<address>
 Activer la publication des hachages de transaction pour les tentatives de double dépense InstantSend dans <address>
--zmqpubrawblock=<address>
 Activer la publication du bloc brut dans<address>
--zmqpubrawtx=<address>
 Activer la publication de la transaction brute dans <address>
--zmqpubrawtxlock=<address>
 Activer la publication de la transaction brute (verrouillée par InstantSend) dans <address>
--zmqpubrawinstantsenddoublespend=<address>
 Activer la publication des transactions brutes pour les tentatives de double dépense InstantSend dans <address>

Options de débogage et de test

--uacomment=<cmt>
 Ajouter le commentaire à la chaîne d’agent utilisateur
--debug=<category>
 Afficher les informations de débogage (défaut : 0, indiquer <category> est facultatif). Si <category> n’est pas indiqué ou si <category> = 1, afficher toutes les informations de débogage.<category> peut être : addrman, alert, bench, coindb, db, http, libevent, lock, mempool, mempoolrej, net, proxy, prune, rand, reindex, rpc, selectcoins, tor, zmq, dash (ou plus spécifiquement : gobject, instantsend, keepass, masternode, mnpayments, mnsync, privatesend, spork).
--gen Générer des pièces (défaut : 0)
--genproclimit=<n>
 Définir le nombre de files pour la génération de pièces si activée (-1 = tous les cœurs, défaut : 1)
--help-debug Afficher toutes les options de débitage (utilisation : –help -help-debug)
--logips Inclure les adresses IP dans la sortie de débogage (défaut : 0)
--logtimestamps
 Ajouter l’horodatage au début de la sortie de débogage (défaut : 1)
--minrelaytxfee=<amt>
 Seuil de frais de transaction (en dashs/Ko) en-deçà duquel les frais sont considérés nuls pour la création de transaction, la retransmission ou le minage (défaut : 0,0001)
--printtoconsole
 Envoyer les informations de pistage/débogage à la console plutôt qu’au fichier debug.log
--printtodebuglog
 Envoyer les informations de pistage/débogage au fichier debug.log (défaut : 1)
--shrinkdebugfile
 Réduire le fichier debug.log au démarrage du client (défaut : 1 si pas de -debug)

Options de sélection de chaîne

--testnet Utiliser la chaîne de test
--litemode=<n> Désactiver toutes les fonctions spécifiques à Dash (masternodes, PrivateSend, InstantSend, gouvernance) (0-1, défaut : 0)

Options de masternode

--masternode=<n>
 Activer le client pour qu’il agisse comme un masternode (0-1, défaut : 0)
--mnconf=<file>
 Indiquer le fichier de configuration de masternode (défaut : masternode.conf)
--mnconflock=<n>
 Verrouiller les masternodes du fichier de configuration de masternode (défaut : 1)
--masternodeprivkey=<n>
 Définir la clé privée de masternode

Options PrivateSend

--enableprivatesend=<n>
 Activer l’utilisation automatique de PrivateSend pour les fonds stockés dans ce portefeuille (0-1, défaut : 0)
--privatesendmultisession=<n>
 Activer les sessions multiples de mélange PrivateSend par bloc, expérimental (0-1, défaut : 0)
--privatesendrounds=<n>
 Utiliser N masternodes distincts pour chaque entrée de coupure pour le mélange des fonds (2-16, défaut : 2)
--privatesendamount=<n>
 Conserver N dashs anonymisés (défaut : 1000)
--liquidityprovider=<n>
 Fournir de la liquidité à PrivateSend en mélangeant les fonds de temps à autre mais sans limite de temps (0-100, défaut : 0, 1=très fréquemment, frais élevés, 100=très peu fréquemment, frais bas)

Options InstantSend

--enableinstantsend=<n>
 Activer InstantSend, afficher les confirmations pour les transactions verrouillées (0-1, défaut : 1)
--instantsendnotify=<cmd>
 Exécuter la commande quand une transaction de portefeuille InstantSend est verrouillée avec succès (%s dans la commande est remplacé par l’identifiant de transaction)

Options de relais de nœud

--bytespersigop
 Nombre minimal d’octets par sigop dans les transactions que nous relayons et minons (défaut : 20)
--datacarrier Retransmettre et miner les transactions porteuses de données (défaut : 1)
--datacarriersize
 Taille maximale des données dans les transactions porteuses de données que nous relayons et minons (défaut : 83)
--mempoolreplacement
 Activer le remplacement de transaction dans le tampon mémoire (défaut : 0)

Options de création de bloc

--blockminsize=<n>
 Définir la taille minimale de bloc en octets (défaut : 0)
--blockmaxsize=<n>
 Définir la taille maximale de bloc en octets (défaut : 750000)
--blockprioritysize=<n>
 Définir la taille maximale en octets des transactions de haute priorité/frais bas (défaut : 10000)

Options de serveur RPC

--server Accepter les commandes en ligne de commande et JSON-RPC
--rest Accepter les requêtes publiques REST (défaut : 0)
--rpcbind=<addr>
 Se lier à l’adresse donnée pour écouter les connexions JSON-RPC. Utiliser la notation [hôte]:port pour IPv6. Cette option peut être choisie plusieurs fois (défaut : lien avec toutes les interfaces)
--rpccookiefile=<loc>
 Emplacement du cookie d’authentification (défaut : répertoire de données)
--rpcuser=<user>
 Nom d’utilisateur pour les connexions JSON-RPC
--rpcpassword=<pw>
 Mot de passe pour les connexions JSON-RPC
--rpcauth=<userpw>
 Nom d’utilisateur et mot de passe haché pour les connexions JSON-RPC. Le champ <userpw> a pour format : <USERNAME>:<SALT>$<HASH>. Un script canonique Python est inclus dans share/rpcuser. Cette option peut être indiquée plusieurs fois
--rpcport=<port>
 Écouter les connexions JSON-RPC sur <port> (défaut : 9998 ou réseau de test : 19998)
--rpcallowip=<ip>
 Autoriser les connexions JSON-RPC depuis une source précisée. Valide quand <ip> sont une seule adresse IP (par ex. 1.2.3.4), un réseau ou masque de réseau (par ex. 1.2.3.4/255.255.255.0) ou un réseau/CIDR (par ex. 1.2.3.4/24). Cette option peut être indiquée plusieurs fois
--rpcthreads=<n>
 Définir le nombre de files pour les appels RPC (défaut : 4)

dash-qt

Interface graphique Dash Core QT, utiliser les mêmes options de ligne de commande que dashd avec des options supplémentaires pour l’interface graphiques telles que décrites ci-dessous.

Utilisation

dash-qt [options de ligne de commande]
Démarrer l’interface graphique Dash Core QT

Options de portefeuille

--windowtitle=<name>
 Titre de la fenêtre de portefeuille

Options de débogage et de test

--debug=<category>
 Sortie des informations de débogage (défaut : 0, indiquer <category> est facultatif). Si <category> n’est pas indiqué ou si <category> = 1, afficher toutes les informations de débogage.<category> peut être : addrman, alert, bench, coindb, db, http, libevent, lock, mempool, mempoolrej, net, proxy, prune, rand, reindex, rpc, selectcoins, tor, zmq, dash (ou plus spécifiquement : gobject, instantsend, keepass, masternode, mnpayments, mnsync, privatesend, spork), qt.

Options d’interface graphique

--choosedatadir
 Choisir au démarrage le répertoire de données (défaut : 0)
--lang=<lang> Choisir la langue, par exemple « de_DE » (défaut : langue du système)
--min Démarrer en mode minimisé
--rootcertificates=<file>
 Définir les certificats racine SSL pour les requêtes de paiement (défaut : -system-)
--splash Afficher l’écran d’accueil au démarrage (défaut : 1)
--resetguisettings
 Réinitialiser tous les réglages modifiés dans l’interface graphique

dash-cli

Client RPC Dash Core

Utilisation

dash-cli [options] <command> [paramètres]
Envoyer une commande à Dash Core
dash-cli [options] help
Afficher la liste des commandes
dash-cli [options] help <command>
Obtenir de l’aide sur une commande

Options

--help Ce message d’aide
--conf=<file> Indiquer le fichier de configuration (par défaut : dash.conf)
--datadir=<dir>
 Indiquer le répertoire de données

Options de sélection de chaîne

--testnet Utiliser la chaîne de test
--regtest Basculer en mode de test de régression, qui utilise une chaîne spéciale dans laquelle les blocs peuvent être résolus instantanément. Cela sert aux outils de test de régression et au développement d’applications.
--rpcconnect=<ip>
 Envoyer des commandes au nœud tournant sur <ip> (défaut : 127.0.0.1)
--rpcport=<port>
 Se connecter à JSON-RPC sur <port> (défaut : 9998 ou réseau de test : 19998)
--rpcwait Attendre que le serveur RPC ait démarré
--rpcuser=<user>
 Nom d’utilisateur pour les connexions JSON-RPC
--rpcpassword=<pw>
 Mot de passe pour les connexions JSON-RPC
--rpcclienttimeout=<n>
 Durée d’expiration des requêtes HTTP (défaut : 900)

dash-tx

Utilitaire dash-tx de Dash Core

Utilisation

dash-tx [options] <hex-tx> [commandes]
Mettre à jour les transactions Dash codées en hexadécimal
dash-tx [options] -create [commandes]
Créer une transaction Dash codée en hexadécimal

Options

--help Ce message d’aide
--create Créer une transaction neuve, vide.
--json Choisir la sortie JSON
--txid Passer en sortie uniquement l’identifiant de transaction codé en hexadécimal de la transaction résultante.

Options de sélection de chaîne

--testnet Utiliser la chaîne de test
--regtest Basculer en mode de test de régression, qui utilise une chaîne spéciale dans laquelle les blocs peuvent être résolus instantanément. Cela sert aux outils de test de régression et au développement d’applications.

Commandes

delin=N
Effacer l’entrée N de la transaction
delout=N
Effacer la sortie N de la transaction
in=TXID:VOUT
Ajouter l’entrée à la transaction
locktime=N
Définir le temps de verrouillage de la transaction sur N
nversion=N
Définir la version de transaction sur N
outaddr=VALEUR:ADRESSE
Ajouter à la transaction une sortie basée sur l’adresse
outdata=[VALEUR:]DONNÉES
Ajouter à la transaction une sortie basée sur les données
outscript=VALEUR:SCRIPT
Ajouter à la transaction une sortie de script brut
sign=SIGHASH-FLAGS
Ajouter zéro signature ou plus à la transaction. Cette commande demande un objet JSON registers:prevtxs=JSON, et un objet privatekeys=JSON. Voir la documentation sur signrawtransaction pour le format des drapeaux sighash, des objets JSON.

Enregistrer des commandes

load=NOM:NOMDEFICHIER
Charger le fichier JSON NOMDEFICHIER dans le registre NOM
set=NOM:CHAÎNE-JSON
Définir le NOM de registre sur la CHAÎNE-JSON fournie

Commandes RPC

Cette documentation répertorie toutes les commandes RPC disponibles dans Dash version 0.12.2.1, et fournit une explication brève de ce que fait chaque commande. Pour une documentation complète des arguments, résultats et exemples, tapez help(« commande ») pour voir tous les détails dans la console. Vous pouvez saisir les commandes soit depuis Outils > Console de débogage dans le portefeuille QT, soit en utilisant dash-cli pour les portefeuilles sans interface graphique et pour dashd.

Addressindex

getaddressbalance
Renvoie le solde d’une ou plusieurs adresses (addressindex doit être activé).
getaddressdeltas
Renvoie tous les changements d’une adresse (addressindex doit être activé).
getaddressmempool
Renvoie tous les deltas de tampon mémoire pour une adresse (addressindex doit être activé).
getaddresstxids
Renvoie les identifiants de transaction d’une ou plusieurs adresses (addressindex doit être activé).
getaddressutxos
Renvoie toutes les sorties non dépensées d’une adresse (addressindex doit être activé).

Blockchain

getbestblockhash
Renvoie la signature de hachage du meilleur bloc (de tête) de la blockchain la plus longue.
getblock « hash » ( bavard )
Si « bavard » est « false », renvoie une chaîne de données sérialisées et codées en hexadécimal pour le bloc « hash ». Si « bavard » est « true », renvoie un objet avec des informations sur le bloc <hash>.
getblockchaininfo
Renvoie un objet contenant diverses informations d’état sur le traitement de la blockchain.
getblockcount
Renvoie le nombre de blocs de la blockchain la plus longue.
getblockhash index
Renvoie la signature de hachage du block de la meilleure blockchain, à l’index fourni.
getblockhashes timestamp
Renvoie un tableau de hachages de blocs inclus dans l’intervalle d’horodatages fourni.
getblockheader « hash » ( bavard )
Si « bavard » est « false », renvoie une chaîne de données sérialisées et codées en hexadécimal sur l’en-tête de bloc « hash ». Si « bavard » est « true », renvoie un objet avec des informations sur l’en-tête de bloc <hash>.
getblockheaders « hash » ( count bavard )
Renvoie un tableau d’éléments avec des informations sur les <count> en-têtes de bloc à partir de <hash>. Si « bavard » est « false », chaque élément est une chaîne de données sérialisées et codées en hexadécimal pour un seul en-tête de bloc « hash ». Si « bavard » est « true », chaque élément est un objet avec des informations sur un seul en-tête de bloc.
getchaintips ( count branchlen )
Renvoie des informations sur tous les bouts connus dans l’arbre des blocs, dont la chaîne principale aussi bien que les branches orphelines.
getdifficulty
Renvoie la difficulté de la preuve de travail en tant que multiple de la difficulté minimale.
getmempoolinfo
Renvoie des détails sur l’état actif du tampon mémoire de transactions.
getrawmempool ( bavard )
Renvoie tous les identifiants de transaction dans le tampon mémoire sous forme de tableau JSON des chaînes d’identifiants de transaction.
getspentinfo
Renvoie l’identifiant de transaction et l’index correspondant à une sortie dépensée.
gettxout « txid » n ( includemempool )
Renvoie des détails sur une sortie de transaction non dépensée.
gettxoutproof [« txid »,…] ( blockhash )
Renvoie une preuve codée en hexadécimal que la transaction « txid » a été incluse dans un bloc.
gettxoutsetinfo
Renvoie des statistiques sur le jeu de sorties de transactions non dépensées. Veuillez noter que ça peut prendre un certain temps.
verifychain ( checklevel numblocks )
Vérifie la base de données de la blockchain.
verifytxoutproof « proof »
Vérifie qu’une preuve pointe vers une transaction dans un bloc, en renvoyant la transaction associée et une erreur RPC si le bloc n’est pas dans la meilleure chaîne.

Contrôle

debug ( 0 | 1 | addrman | alert | bench | coindb | db | lock | rand | rpc | selectcoins | mempool | mempoolrej | net | proxy | prune | http | libevent | tor | zmq | dash | privatesend | instantsend | masternode | spork | keepass | mnpayments | gobject )
Modifie la catégorie de débogage en temps réel. Indiquez une catégorie unique ou utilisez des virgules pour en séparer plusieurs.
getinfo
Obsolète. Renvoie un objet contenant diverses informations d’état.
help ( « commande » )
Afficher la liste de toutes les commandes, ou obtenir de l’aide sur une commande spécifiée.
stop
Arrêter le serveur Dash Core.

Dash

getgovernanceinfo
Renvoie un objet contenant les paramètres de gouvernance.
getpoolinfo
Renvoie un objet contenant des informations relatives au pool de mélange.
getsuperblockbudget index
Renvoie la somme maximale absolument autorisée des paiements de superbloc.
gobject « commande »…

Gérer les objets de gouvernance. Commandes disponibles :

check
Valider les données d’objet de gouvernance (propositions budgétaires seulement)
prepare
Préparer un objet de gouvernance en le signant et en créant la transaction
submit
Soumettre l’objet de gouvernance au réseau
deserialize
Désérialiser l’objet de gouvernance, d’une chaîne hexadécimale en JSON
count
Compter les objets de gouvernance et les votes
get
Récupérer un objet de gouvernance par sa signature de hachage
getvotes
Récupérer tous les votes correspondant au hachage d’un objet de gouvernance (dont les vieux votes)
getcurrentvotes
Récupérer selon les votes actuels (décomptés) correspondant au hachage d’un objet de gouvernance (n’inclut pas les vieux votes)
list
Afficher la liste des objets de gouvernance (peut être filtrée par signal et/ou type d’objet)
diff
Afficher la liste des différences depuis la dernière modification
vote-alias
Voter sur un objet de gouvernance par un alias de masternode (en utilisant la configuration du fichier masternode.conf)
vote-conf
Voter sur un objet de gouvernance pas masternode configuré dans le fichier dash.conf
vote-many
Voter sur un objet de gouvernance avec tous les masternodes (en utilisant la configuration du fichier masternode.conf)
masternode « commande »…

Jeu de commandes pour exécuter des actions relatives aux masternodes. Commandes disponibles :

count
Afficher le nombre de tous les masternodes connus (facultatif : “ps”, “enabled”, “all”, “qualify”)
current
Afficher des informations sur le gagnant actuel des masternodes qui sera payé dans le prochain bloc (calculé localement)
genkey
Générer une nouvelle clé privée de masternode
outputs
Afficher les sorties compatibles de masternode
start-alias
Démarrer un seul masternode distant par son alias tel que configuré dans le fichier masternode.conf
start-<mode>
Démarrer les masternodes distants tels que configurés dans le fichier masternode.conf (<mode>: “all”, “missing”, “disabled”)
status
Afficher les informations sur l’état des masternodes
list
Afficher la liste de tous les masternodes connus (voir masternodelist pour en savoir plus)
list-conf
Afficher le fichier « masternode.conf » au format JSON
winner
Afficher les informations sur le prochain masternode gagnant pour lequel voter
winners
Afficher la liste des masternodes gagnants
masternodebroadcast « commande »…

Jeu de commandes pour créer et retransmettre des messages diffusés de masternodes. Commandes disponibles :

create-alias
Créer un seul message diffusé pour un masternode distant, en utilisant son alias tel que configuré dans le fichier masternode.conf
create-all
Créer des messages diffusés pour tous les masternodes distants tels que configurés dans le fichier masternode.conf
decode
Décoder le message diffusé de masternode
relay
Retransmettre le message diffusé de masternode au réseau
masternodelist ( « mode » « filtre » )
Obtenir une liste des masternodes en différents modes
mnsync [status|next|reset]
Renvoie l’état de synchronisation, met à jour vers l’étape suivante, ou le réinitialise entièrement.
privatesend « commande »

Commandes disponibles :

start
Commencer le mélange
stop
Arrêter le mélange
reset
Réinitialise le mélange
sentinelping version
Ping sur Sentinel.
spork <name> [<value>]
<name> est le nom du spork correspondant, ou « show » pour afficher tous les réglages de spork actuels, « active » pour afficher les sporks actifs<value> est un horodatage « datetime » pour activer ou désactiver le spork. Nécessite que la phrase de passe du portefeuille soit définie avec l’appel walletpassphrase.
voteraw <masternode-tx-hash> <masternode-tx-index> <governance-hash> <vote-signal> [yes|no|abstain] <time> <vote-sig>
Compiler et retransmettre un vote de gouvernance avec la signature externe fournie plutôt que de signer le vote en interne.

Génération

generate numblocks
Minage immédiat de blocs (avant le renvoi de l’appel RPC).
getgenerate
Renvoie si le serveur est configuré ou non pour générer des pièces. Le défaut est « false ». Cela est configuré par l’argument de ligne de commande -gen (ou le réglage gen dans le fichier dash.conf). Cela peut aussi être défini avec l’appel setgenerate.
setgenerate generate ( genproclimit )
Définir « generate » sur « true » ou « false » pour activer ou désactiver la génération. La génération est limitée à « genproclimit » processeurs, -1 est illimité. Voir l’appel getgenerate pour le réglage actuel.

Minage

getblocktemplate ( « jsonrequestobject » )
Si les paramètres de requête incluent une clé « mode », elle est utilisée pour choisir explicitement entre la requête « modèle » par défaut ou une « proposition ». Renvoie les données nécessaires pour former un bloc sur lequel travailler.
getmininginfo
Renvoie un objet JSON contenant des informations relatives au minage.
getnetworkhashps ( blocks height )
Renvoie le nombre estimé de hachages par seconde du réseau, en se basant sur les n derniers blocs. Indiquez [blocks] pour outrepasser le nombre de blocs, -1 indiquant la période depuis la dernière modification de la difficulté. Indiquez [height] pour estimer la vitesse du réseau au moment où un certain bloc a été découvert.
prioritisetransaction <txid> <priority delta> <fee delta>
Accepte la transaction dans les blocs minés avec une priorité supérieure (ou inférieure).
submitblock « hexdata » ( « jsonparametersobject » )
Essaie de soumettre un nouveau bloc au réseau. Le paramètre “jsonparametersobject” est actuellement ignoré. Pour voir la spécification complète, voir https://en.bitcoin.it/wiki/BIP_0022 .

Réseau

addnode « node » « add|remove|onetry »
Essaie d’ajouter ou d’enlever un nœud depuis la liste d’ajout de nœuds. Ou essaie une connexion à un nœud une seule fois.
clearbanned
Effacer toutes les adresses IP bannies.
disconnectnode « nœud »
Se déconnecte immédiatement du nœud indiqué.
getaddednodeinfo dummy ( « nœud » )
Renvoie des informations sur le nœud ajouté donné, ou sur tous les nœuds ajoutés (veuillez noter que les nœuds ajoutés onetry ne sont pas répertoriés ici).
getconnectioncount
Renvoie le nombre de connexions à d’autres nœuds.
getnettotals
Renvoie des informations sur le trafic réseau, dont les octets entrants, les octets sortants et l’heure actuelle.
getnetworkinfo
Renvoie un objet contenant diverses informations d’état relatives au réseau pair à pair.
getpeerinfo
Renvoie des données sur chaque nœud connecté du réseau, sous forme de tableau JSON d’objets.
listbanned
Afficher la liste de toutes les adresses IP ou tous les sous-réseaux bannis.
ping
Demande l’envoi d’un ping à tous les autres nœuds, pour évaluer le temps de ping. Les résultats fournis par les champs getpeerinfo, pingtime et pingwait sont exprimés en secondes décimales. La commande ping est traitée en file d’attente avec les autres commandes, donc elle mesure l’arriéré de traitement, pas uniquement le ping de réseau.
setban « ip(/netmask) » « add|remove » (bantime) (absolute)
Essaie d’ajouter ou d’enlever une adresse IP ou un sous-réseau de la liste des bannis.
setnetworkactive true|false
Désactive/active toute l’activité réseau pair à pair.

Rawtransactions

createrawtransaction [{« txid »: »id », »vout »:n},…] {« address »:amount, »data »: »hex »,…} ( locktime )
Créer une transaction qui dépense toutes les entrées données et crée de nouvelles sorties. Les sorties peuvent être des adresses ou des données. Renvoie la transaction brute codée en hexadécimal. À noter que les entrées de transaction ne sont pas signées, et qu’elle n’est pas stockée dans le portefeuille ni transmise au réseau.
decoderawtransaction « hexstring »
Renvoie un objet JSON représentant la transaction sérialisée, codée en hexadécimal.
decodescript « hex »
Décode un script codé en hexadécimal.
fundrawtransaction « hexstring » includeWatching
Ajoute des entrées à une transaction jusqu’à ce que sa valeur soit suffisante pour correspondre à sa valeur de sortie. Cela ne modifiera pas les entrées existantes, et ajoutera aux sorties une sortie de monnaie rendue.
getrawtransaction « txid » ( bavard )
Renvoie les données de transaction brute. Si « bavard » est 0, renvoie une chaîne sérialisée, codée en hexadécimal pour « txid ». Si « bavard » n’est pas 0, renvoie un objet avec des informations sur « txid ».
sendrawtransaction « hexstring » ( allowhighfees instantsend )
Soumet une transaction brute (sérialisée, codée en hexadécimal) au nœud local et au réseau. Voir aussi les appels createrawtransaction et signrawtransaction.
signrawtransaction « hexstring » ( [{« txid »: »id », »vout »:n, »scriptPubKey »: »hex », »redeemScript »: »hex »},…] [« privatekey1 »,…] sighashtype )
Signe les entrées pour une transaction brute (sérialisée, codée en hexadécimal). Le second argument facultatif (peut être nul) est un tableau des précédentes sorties de transaction dont dépend cette transaction mais qui peuvent ne pas être encore dans la blockchain. Le troisième argument facultatif (peut être nul) est un tableau de clés privées codées base58 qui, si fournies, seront les seules clés utilisées pour signer la transaction.

Outils

createmultisig nrequired [« key »,…]
Crée une adresse multi-signature avec n signatures sur m clés requises. Renvoie un objet JSON avec l’adresse et redeemScript.
estimatefee nblocks
Estime les frais approximatifs par Ko nécessaires pour qu’une transaction commence à être confirmée dans les n blocs.
estimatepriority nblocks
Estime la priorité approximative pour qu’une transaction sans frais commence à être confirmée dans les n blocs.
estimatesmartfee nblocks
AVERTISSEMENT : cette interface est instable et peut disparaître ou être modifiée ! Estime les frais approximatifs par Ko nécessaires pour qu’une transaction commence à être confirmée dans les n blocs, si possible, et renvoie le nombre de blocs pour lequel l’estimation est valable.
estimatesmartpriority nblocks
AVERTISSEMENT : cette interface est instable et peut disparaître ou être modifiée ! Estime la priorité approximative pour qu’une transaction sans frais commence à être confirmée dans les n blocs, si possible, et renvoie le nombre de blocs pour lequel l’estimation est valable.
validateaddress « dashaddress »
Renvoie des informations sur l’adresse Dash donnée.
verifymessage « dashaddress » « signature » « message »
Vérifie un message signé.

Portefeuille

abandontransaction « txid »
Marque la transaction de portefeuille <txid> comme abandonnée. Cela marquera la transaction et tous ses descendants dans le portefeuille comme abandonnés, ce qui permettra à leurs entrées d’être dépensées à nouveau.
addmultisigaddress nrequired [« key »,…] ( « account » )
Ajoute une adresse multi-signature de type « n requis pour signer » au portefeuille. Chaque clé est une adresse Dash ou une clé publique codée en hexadécimal. Si « account » est indiqué (OBSOLÈTE), assigner l’adresse à ce compte.
backupwallet « destination »
Sauvegarde de manière sécurisée le fichier wallet.dat vers la destination, qui peut être un répertoire ou un chemin vers un nom de fichier.
dumphdinfo
Renvoie un objet contenant des informations sensibles et confidentielles sur ce portefeuille HD.
dumpprivkey « adresseDash »
Révèle la clé privée correspondant à « adresseDash ». Ensuite, importprivkey peut être utilisé avec cette valeur
dumpwallet « nomdefichier »
Enregistre toutes les clés du portefeuille dans un format lisible par un humain.
encryptwallet « phrasedepasse »
Chiffre le portefeuille avec « phrasedepasse ». Il s’agit du tout premier chiffrage. Après cela, tous les appels pour interagir avec les clés privées, tels que l’envoi ou la signature, demanderont la phrase de passe avant que l’appel ne soit exécuté. Utilisez pour cela l’appel walletpassphrase, puis walletlock. Si le portefeuille est déjà chiffré, utilisez l’appel walletpassphrasechange. Veuillez noter que cela forcera la fermeture du serveur.
getaccount « adresseDash »
OBSOLÈTE. Renvoie le compte associé à l’adresse donnée.
getaccountaddress « compte »
OBSOLÈTE. Renvoie l’adresse Dash actuelle pour recevoir des paiements sur ce compte.
getaddressesbyaccount « compte »
OBSOLÈTE. Renvoie la liste d’adresses pour le compte donné.
getbalance ( « account » minconf addlocked includeWatchonly )
Si « compte » n’est pas indiqué, renvoie le solde total disponible sur le serveur. Si « compte » est indiqué (OBSOLÈTE), renvoie le solde du compte. À noter que le compte «  » n’est pas identique à la non-mention du paramètre. Le total du serveur peut être différent au solde du compte par défaut «  ».
getnewaddress ( « compte » )
Renvoie une nouvelle adresse Dash pour recevoir des paiements. Si « compte » est indiqué (OBSOLÈTE), il est ajouté au carnet d’adresses pour que les paiements reçus à cette adresse soient crédités dans « compte ».
getrawchangeaddress
Renvoie une nouvelle adresse Dash, pour la monnaie rendue. Cela s’utilise avec les transactions brutes, PAS pour une utilisation normale.
getreceivedbyaccount « account » ( minconf addlocked )
OBSOLÈTE. Renvoie le montant total reçu par les adresses dans <account> dans des transactions ayant le nombre minimal indiqué de confirmations.
getreceivedbyaddress « dashaddress » ( minconf addlocked )
Renvoie le montant total reçu par l’adresse Dash donnée dans des transactions ayant le nombre minimal indiqué de confirmations.
gettransaction « txid » ( includeWatchonly )
Obtient des informations détaillées sur la transaction de portefeuille <txid>
getunconfirmedbalance
Renvoie le solde total non confirmé du serveur.
getwalletinfo
Renvoie un objet contenant diverses informations sur l’état de portefeuille.
importaddress « adresse » ( « étiquette » rescan p2sh )
Ajoute un script (en hexadécimal) ou une adresse qui peut être surveillée comme si elle était dans votre portefeuille, mais qui ne peut pas être utilisée en dépense.
importelectrumwallet « nomdefichier » index
Importe des clés depuis un fichier d’exportation du portefeuille logiciel Electrum (.csv ou .json)
importprivkey « cléprivéeDash » ( « étiquette » rescan )
Ajoute une clé privée (telle que renvoyée par dumpprivkey) à votre portefeuille.
importpubkey « clépublique » ( « étiquette » rescan )
Ajoute une clé publique (en hexadécimal) qui peut être surveillée comme si elle était dans votre portefeuille, mais qui ne peut pas être utilisée en dépense.
importwallet « nomdefichier »
Importe des clés depuis un fichier d’exportation de portefeuille (voir dumpwallet)
instantsendtoaddress « adresseDash » amount ( « commentaire » « commentaire-à » subtractfeefromamount )
Envoie un montant à une adresse donnée. Le montant est un nombre réel et il est arrondi au 0,00000001 dash le plus proche.
keepass <genkey|init|setpassphrase>
Réglages KeePass.
keypoolrefill ( newsize )
Réalimente le jeu de clés.
listaccounts ( minconf addlocked includeWatchonly)
OBSOLÈTE. Renvoie un objet avec les noms de compte comme clés, et les soldes de compte comme valeurs.
listaddressgroupings
Affiche des groupes d’adresses ayant révélé leur propriétaire commun par l’utilisation commune d’entrées, ou par la monnaie rendue dans des transactions antérieures.
listlockunspent
Renvoie une liste de sorties temporairement non dépensables. Voir l’appel lockunspent pour verrouiller et déverrouiller des transactions pour la dépense.
listreceivedbyaccount ( minconf addlocked includeempty includeWatchonly)
OBSOLÈTE. Répertorie les soldes par compte.
listreceivedbyaddress ( minconf addlocked includeempty includeWatchonly)
Répertorie les soldes par adresse de réception.
listsinceblock ( « blockhash » target-confirmations includeWatchonly)
Récupère toutes les transactions dans les blocs depuis le bloc [blockhash], ou, si omis, toutes les transactions
listtransactions ( « compte » count from includeWatchonly)
Renvoie les « count » transactions les plus récentes à partir des « from » premières transactions, pour le compte « compte ».
listunspent ( minconf maxconf [« adresse »,…] )
Renvoie un tableau de sorties de transaction non dépensées comprenant entre « minconf » et « maxconf » confirmations (incluses). Filtre facultatif possible pour afficher seulement les sorties de transaction payées aux adresses indiquées.
lockunspent unlock [{« txid »: »txid », »vout »:n},…]
Met à jour la liste de sorties temporairement non dépensables. Verrouillez (unlock=false) ou déverrouillez (unlock=true) temporairement les sorties de transaction indiquées.
move « fromaccount » « toaccount » amount ( minconf « comment » )
OBSOLÈTE. Déplace un montant indiqué d’un compte de votre portefeuille à un autre.
sendfrom « fromaccount » « todashaddress » amount ( minconf addlocked « comment » « comment-to » )
OBSOLÈTE (utilisez sendtoaddress à la place). Envoie un montant d’un compte vers une adresse Dash.
sendmany « fromaccount » {« address »:amount,…} ( minconf addlocked « comment » [« address »,…] subtractfeefromamount use_is use_ps )
Envoi multiple. Les montants sont des nombres à virgule flottante à précision double.
sendtoaddress « adresseDash » amount ( « comment » « comment-to » subtractfeefromamount use_is use_ps )
Envoi d’un montant à une adresse donnée.
setaccount « adresseDash » « compte »
OBSOLÈTE. Définit le compte associé à l’adresse donnée.
settxfee amount
Définit les frais de transaction par Ko. Annule le paramètre paytxfee.
signmessage « adresseDash » « message »
Signe un message avec la clé privée d’une adresse.
walletlock
Efface de la mémoire la clé de chiffrage du portefeuille, ce qui verrouille le portefeuille. Après avoir appelé cette méthode, vous devrez appeler walletpassphrase une nouvelle fois pour pouvoir appeler n’importe quelle autre méthode nécessitant un déverrouillage du portefeuille.
walletpassphrase « phrasedepasse » timeout ( mixingonly )
Stocke en mémoire la clé de déchiffrage du portefeuille, pour une durée de « timeout » secondes. Cela est nécessaire avant d’exécuter des transactions impliquant les clés privées, telles que l’envoi de dashs.
walletpassphrasechange « vieillephrasedepasse » « nouvellephrasedepasse »
Modifie la phrase de passe du portefeuille, de « vieillephrasedepasse » à « nouvellephrasedepasse ».