Gouvernance

La gouvernance décentralisée par blockchain (DGBB) est la façon dont Dash résout deux problèmes importants des cryptomonnaies : la gouvernance et le financement. La gouvernance d’un projet décentralisé est une chose difficile car, par définition, il n’y a aucune autorité centrale qui puisse prendre des décisions sur le projet. Avec Dash, de telles décisions sont prises par le réseau, c’est-à-dire par les opérateurs de masternode. Le système DGBB permet à chaque masternode de voter une fois (oui/non/abstention) sur chaque proposition budgétaire. Si une proposition est adoptée, elle peut alors être mise en œuvre (ou non) par les développeurs Dash. Un exemple clé a eu lieu en 2016 : l’équipe Dash Core a soumis au réseau une proposition demandant si la taille de bloc devait être agrandie à 2 Mo. En vingt-quatre heures, un consensus avait été atteint en faveur de cette mesure. Il faut comparer cela à Bitcoin, où le débat sur la taille de bloc fait rage depuis presque trois ans.

Le DGBB est aussi pour Dash un moyen de financer son propre développement. Alors que d’autres projets dépendent de dons ou de fonds préminés, Dash utilise 10% de la récompense de bloc pour financer son propre développement. À chaque minage d’un bloc, 45% de la récompense va au mineur, 45% au masternode, et les 10% restants ne sont pas créés avant la fin du mois en cours. Si telle proposition budgétaire est approuvée par au moins 10% du réseau des masternodes, alors, à la fin du mois, une série de “superblocs » est créée. À ce moment-là, les récompenses de bloc mises de côté (10% de chaque bloc) sont utilisées pour financer les propositions adoptées. Ainsi le réseau se finance lui-même en réservant 10% de la récompense de bloc aux propositions budgétaires.

In late 2016, IOHK prepared a detailed report on version 0.12.1 of the Dash governance system, including formal analysis of weaknesses and areas for improvement. You can view the report here. An updated overview of cryptocurrency treasury system in general was published by IOHK in 2019, available here.

Pour en savoir plus sur la gouvernance Dash, consultez les sections suivantes :