Comprendre la gouvernance Dash

Un des plus grands défis, dans la conception d’une plateforme cryptomonétaire, est de créer un système décentralisé de gouvernance pour gérer, financer, maintenir et faire croître le projet. Cet élément clé a été absent, à ce jour, de toutes les cryptomonnaies majeures. Une réponse spontanée est de créer une fondation sans but lucratif, dont la tâche sera de maintenir le protocole principal et de promouvoir la monnaie, mais cette fondation ne sera pas connectée de manière significative aux investisseurs de la monnaie. Cette approche connaît ses problèmes, rendus évidents par les expériences de plateformes cryptomonétaires plus anciennes.

Les fondations cryptomonétaires actuelles ne sont pas liées à la monnaie elle-même par un mécanisme inclus dans le protocole, et ne sont pas conçues pour survivre au départ des premiers enthousiastes lorsque leur intérêt a faibli. Dans ce cas, la fondation rencontre de graves difficultés pour maintenir son financement, jusqu’à exploser, et le développement du protocole principal a beaucoup de difficultés à être financé, ou bien il doit recourir à du bénévolat sur lequel il est difficile de toujours compter, ce qui ne permet aucun budget sérieux ni aucune planification sérieuse. Les dons sont aussi injustes envers les donateurs, car il y a toujours des parasites qui vont bénéficier des efforts des autres sans contribuer à quoi que ce soit. D’autres projets se sont financés en pré-minant des fonds ou en opérant des ventes avant lancement, ce qui n’est pas une excellente solution, soit parce que le contrôle des fonds est centralisé, soit parce qu’à cette étape il est encore impossible de quantifier les besoins futurs du projet.

Avec son réseau de nœuds complets et l’exigence d’une caution, Dash dispose déjà d’un réseau décentralisé d’opérateurs de masternode, qui sont fortement investis dans l’avenir de la cryptomonnaie, et qui, en tant que groupe, peuvent agir comme gardiens du développement et de la promotion du protocole principal. Nous offrons un système de gestion décentralisé, basé sur le mécanisme de vote des masternodes. Les opérateurs de masternode ne sont pas les seuls intéressés dans le succès de Dash, mais ils sont les plus stables, car, à l’inverse des mineurs, ils ne peuvent pas réutiliser leurs actifs pour tout autre objet ou toute autre monnaie.

Dans notre système budgétaire, une portion de la récompense de bloc est retenue sous séquestre par le réseau lui-même, au nom des opérateurs, afin d’être investie dans le développement et la croissance de l’écosystème, selon le vote des masternodes exprimé sur différentes propositions budgétaires. Ces fonds sont destinés à soutenir le développement et la promotion de la monnaie. Les opérateurs de masternode votent sur le financement de budgets et de projets spécifiques, décidant ainsi de la direction que le projet doit prendre. Cela se fait d’une manière complètement transparente, à travers un portail public où les initiatives nouvelles sont proposées et soumises au vote des masternodes. Fonctionnant comme un Kickstarter ou un Lighthouse décentralisés, le budget peut être utilisé pour tout ce qui augmente la valeur de l’écosystème.

Il s’agit d’un système décentralisé à 100% et rendu possible par les masternodes, où les budgets sont décidés et payés directement depuis la blockchain. La blockchain recrute des programmeurs informatiques de cette façon, et elle rend possible un concept innovant de fournisseurs payés par la blockchain, où les gens travaillent et sont payés directement par le réseau, suivant le vote décentralisé de tous les opérateurs de masternode. Un avantage de ce modèle est qu’il peut survivre au départ des premiers investisseurs. Si les premiers opérateurs de masternode revendent leurs fonds, le nouveau détenteur peut monter un masternode et, de ce fait, acquérir un droit de vote sur les budgets et les projets. Cela garantit qu’il y ait un système fonctionnel de maintenance même si les gens vont et viennent, et cela rend le réseau capable de s’auto-soutenir sans dépendre d’acteurs donnés.

Budgets et vote des masternodes

Le système fonctionne comme un mécanisme décentralisé de vote, basé sur les règles de fonctionnement de la blockchain, dans lequel sont proposés des budgets relatifs à différents projets, sur quoi votent les masternodes. Chaque projet, s’il est adopté, est ajouté au budget total et payé directement depuis la blockchain à la personne exécutant le travail. Cela permet à Dash de recruter des développeurs et de les payer directement, après approbation du réseau de manière décentralisée.

Un masternode vote sur une proposition (techniquement : un objet de gouvernance sur la blockchain) en utilisant la commande “masternode vote yes”, “masternode vote no” ou “masternode vote abstain”. Le vote est ensuite diffusé sur le réseau, et sont décomptés selon des règles suivies par le réseau lui-même. Les budgets en cours de discussion et l’évolution des votes peuvent être suivis par la commande “masternode budget show”.

Un système de gouvernance décentralisée bien conçu permet à un réseau cryptomonétaire de résister et de survivre à ses créateurs initiaux. De cette façon, les générations suivantes d’opérateurs de masternode ont un moyen clair de soutenir le système tel que défini par le protocole lui-même. Il s’agit là d’une application de l’idée de « sagesse de la foule », et d’un lien de confiance créé par la caution des masternodes, dans le but de créer un système de gestion décentralisé. Cela apporte une valeur considérable à la monnaie, en nous permettant d’être plus souples et d’entrer en concurrence avec d’autres systèmes de paiement, tels que Bitcoin ou les cartes bancaires, à une échelle mondiale.

Au fur et à mesure du développement du système, un grand nombre de contractants productifs, rémunérés par les récompenses de bloc, ont émergé et se sont durablement établis. Parmi eux, l’équipe de développement principale, des fournisseurs de services de séquestre, des équipes d’actualité et de communication, des laboratoires de développement expérimental, des partenariats avec des universités, des services de marketing et communication, ou encore des intégrations dans des plateformes et des systèmes de paiement tiers. Le marché reconnaît la valeur de la stabilité du réseau dans son ensemble, et le fait que la possibilité de financements fiables et adaptés a pour résultat une implémentation plus rapide et plus cohérente de la feuille de route Dash et des services Dash principaux.

Répartition des récompenses de bloc

Pour garantir la viabilité de long terme de la blockchain, le réseau conserve une partie des récompenses de bloc au fur et à mesure que des blocs sont créés. Les opérateurs de masternode sont chargés d’agir comme gardiens et, en votant, d’investir dans la maintenance et l’accroissement du réseau. Cela entraîne un développement et une promotion plus rapides, et la création d’un cercle vertueux qui bénéficient à tous les participants, dont les mineurs, les opérateurs de masternode, les investisseurs et les utilisateurs. Plus important encore, cela donne à la blockchain elle-même un mécanisme d’auto-préservation qui est au-delà du contrôle de tout individu particulier.

Récompense de bloc pour preuve de travail

45%

Récompense de masternode pour preuve de service

45%

Budget de gouvernance décentralisée

10%

Les masternodes et les mineurs perçoivent chacun 45% de la récompense de minage de bloc, au moment de sa création. Les 10% restants sont distribués mensuellement par les opérateurs de masternode, une fois que le résultat des votes a été validé, ce qui fait de Dash la toute première plateforme cryptomonétaire décentralisée et auto-financée, sous la forme d’une Organisation Autonome Décentralisée (D.A.O.). Les opérateurs de masternode ont un contrat avec le réseau dont ils bénéficient, et sont chargés d’agir en tant que tuteurs, consacrant leur temps, leur travail de surveillance et une partie des récompenses de réseau à accroître l’écosystème. Cela a un effet en cascade, qui bénéficie à tous les participants — et en particulier aux utilisateurs finaux.

Il est attendu que la valeur créée par le travail accompli pour mettre en œuvre les propositions soit supérieure à l’allocation à 100% des récompenses aux mineurs, parce que le réseau a des besoins qui dépassent la seule sécurité cryptographique de la blockchain. Le résultat attendu est d’un bénéfice supérieur non seulement pour les propositions gagnantes, mais aussi pour les opérateurs de masternode, les mineurs et les utilisateurs normaux. De fait, le lancement de la gouvernance budgétaire décentralisée elle-même a été décidée par un vote de masternodes, faisant de la toute première décision collective la création même du système, ce qui est analogue à l’établissement d’une constitution.

Cette méthode de distribution de la récompense normale de bloc, d’une façon qui prenne en compte tous les éléments critiques dont une cryptomonnaie a besoin pour sa viabilité de long terme (par exemple le minage, les nœuds complets, le développement, la promotion), est révolutionnaire en ceci qu’elle s’accomplit sans changer l’émission monétaire ni créer d’inflation supplémentaire pour les investisseurs. Le réseau distribue simplement les ressources disponibles de façon à ce qu’elle bénéficie le plus possible à tous les participants.

Contractants et propositions

Les contractants envers la blockchain peuvent être des programmeurs, des professionnels de la communication, des cadres, des avocats, ou toute personne s’engageant à accomplir des tâches spécifiques. Les propositions naissent souvent sous la forme de simples discussions de pré-proposition sur le forum Dash, où sont demandées les remarques et suggestions de la communauté en général. Une fois que le responsable de la proposition estime qu’il a une chance suffisante qu’elle soit adoptée, elle est créée sur la blockchain en tant qu’objet de gouvernance. Des frais de 5 dashs sont demandés pour cela, afin d’empêcher le spam et de garantir que seules les propositions sérieuses parviennent à cette étape. Plusieurs outils existent pour permettre aux opérateurs de masternode de consulter le mieux possible les propositions et de voter sur elles. Pour qu’une proposition soit adoptée, le nombre total de votes « oui » doit dépasser 10% du nombre total de masternodes existant au moment du décompte. S’il y a plus de propositions adoptées que ce que la récompense de bloc disponible permet de financer, les propositions ayant réuni le plus de votes positifs seront adoptées en premier, se distinguant donc des propositions adoptées mais moins populaires. La même procédure est répétée chaque mois, et le montant total de dashs disponible pour les propositions décroît d’environ 7,14% par année, en même temps que la récompense de bloc totale.

La vidéo suivante, réalisée par Tao of Satoshi, contient des conseils à l’intention des responsables de propositions qui soumettent les leurs durant des périodes de grande concurrence pour les fonds budgétaires disponibles :

Sites web consacrés aux propositions budgétaires

La communauté se retrouve sur DashCentral , un site web facilitant les débats et permettant le vote sur les propositions et leur enregistrement sur la blockchain. D’autres sites web, tels que Dash Ninja et Dash Nexus , sont disponibles pour suivre la progression des votes dans le temps et disposer de statistiques plus détaillées. Dash Masternode Tool permet aussi de voter sans nécessité de partager les clés privées de masternode avec un service tiers.

../_images/governance-dashcentral.png

Affichage typique d’une discussion sur une proposition et de son vote sur le site Dash Central

Chaque proposition comporte une description de ses objectifs, des détails sur le travail envisagé et une répartition du budget sollicité. Beaucoup de propositions renvoient aussi à leur propre site web dans la discussion de pré-proposition, ou bien présentent une vidéo pour confirmer l’identité et la sincérité du responsable de la proposition. Le débat sur Dash Central a lieu en-dessous de ces informations, et les opérateurs de masternode peuvent certifier leur propriété d’un masternode et leur droit de vote en signant un message au moyen de l’adresse de la caution du masternode. Les masternodes peuvent voter à tout moment, et peuvent aussi modifier leur vote à tout moment jusqu’à ce que le bloc cible soit miné et que le scrutin soit fermé. Cela a lieu 1662 blocs avant le « superbloc » mensuel. Après la clôture du vote, la blockchain exécute un décompte décentralisé et valide tous les votes. Une fois le consensus atteint, les résultats sont diffusés et le budget est alloué peu après, dans un « superbloc ».

../_images/governance-dashcentral-vote.png

Détails des propositions et boutons pour voter dans le site Dash Central

Une fois adoptées, les responsables de propositions peuvent informer le réseau de l’avancée des travaux sur le forum Dash ou à travers d’autres canaux publics et réseaux sociaux. Comme il est possible de créer des propositions qui sont financées sur plusieurs mois, il est aussi possible de révoquer le financement d’un projet en modifiant son vote, si le développement ou l’utilisation des fonds déjà alloués ne donnent pas satisfaction. Cela encourage les responsables de proposition à travailler honnêtement et efficacement pour gagner la confiance et l’approbation du réseau. Le débat continu et l’amélioration graduelle entraînent la formation de liens solides entre le réseau et ceux qui travaillent pour lui.

Le vote sur les propositions est mis à jour en temps réel par messages pair à pair, et stocké dans des fichiers temporaires. Ainsi les propositions en tête et l’allocation totale du budget disponible sont toujours transparentes et visibles de chacun. Dash Nexus est un site très fréquenté pour suivre la progression des votes sur les propositions budgétaires.

../_images/governance-dashnexus.png

Suivi de l’allocation du budget sur le site Dash Nexus

Finally, Dash Watch (which was itself funded through a budget proposal) exists to monitor the ability of blockchain contractors to deliver on their promises with respect to delivery dates and the total amounts of budget allocated over multiple voting periods. A team of dedicated staff routinely interact with proposal owners to track progress of the various projects and provide reports to voting masternodes in a single location. While providing data on the performance of your proposal to Dash Watch is optional, many masternode owners take advantage of the data they make available to make their voting decisions. The Dash Watch team may be contacted at team@dashwatch.org email address or through their website.

../_images/governance-dashwatch.png

Suivi d’une proposition sur Dash Watch

Allocation budgétaire

Le budget total du réseau peut être calculé en prenant 10% de la récompense de bloc émise pendant l’intervalle de temps entre deux « superblocs », ce qui a lieu tous les 16616 blocs, ou approximativement tous les 30,29 jours. Une clôture du vote a lieu 1662 blocs avant le « superbloc », et les votes définitifs sont décomptés à ce moment-là. Une proposition doit répondre à la condition (votes OUI - votes NON) > (nombre total de masternodes / 10) pour être considérée comme adoptée. Puis, dans le « superbloc », les propositions gagnantes sont financées dans l’ordre de leur succès relatif, jusqu’à ce que soit le budget entier soit alloué, soit il ne reste plus de propositions adoptées. Cela permet une allocation budgétaire complètement décentralisée et sans dépendre d’aucun tiers de confiance.

Si une proposition a atteint le seuil plancher des votes mais qu’il ne reste pas assez de fonds pour payer le montant total sollicité, elle ne recevra pas de financement partiel. À la place, toute proposition plus modeste ayant elle aussi atteint le seuil plancher des votes sans dépasser la limite des fonds disponibles sera financée, même si elle a obtenu moins de votes que la proposition plus chère. Les propositions qui sollicitent des paiements étalés sur plusieurs cycles budgétaires demeureront dans le système de trésor pour la durée prévue, même si elles n’obtiennent plus assez de votes, et même si le budget est insuffisant tel que décrit ci-dessus. Tout budget non alloué n’est tout simplement jamais créé dans le « superbloc », ce qui réduit toute inflation non souhaitée.

En raison de la nature décentralisée du système de masternodes, il est parfois nécessaire de former des organisations financées, telles que des comités ou des entreprises, qui soient responsable d’un projet ou d’une tâche donnée. Elles sont soumises au vote de la même façon, mais le comité lui-même reçoit les fonds. Une alternative est d’employer un service de séquestre de confiance, placé entre l’allocation du budget et le responsable effectif de la proposition, pour garantir que le travail soit payé en plusieurs étapes, au fur et à mesure de son exécution. Une certaine surveillance des contractants de la blockchain est parfois nécessaire. Chaque tâche budgétée demande soit un gestionnaire d’équipe, soit un comité responsable de sa réalisation. À intervalles réguliers, le gestionnaire se doit d’informer sur l’utilisation du budget et l’avancée du travail, pour attester de la valeur créée à partir des fonds alloués. Cela permet aux personnes soumettant régulièrement des propositions au vote de se construire une réputation et de gagner la confiance de la communauté. Les propositions qui ne fournissent pas de suivi régulier et ne peuvent pas répondre aux questions sur l’utilisation de leur budget seront rapidement privées de financement s’il s’agit d’une proposition sur plusieurs mois. Il s’agit en conséquence d’un système auto-régulé.

Scalabilité et utilisations futures

À mesure que les contractants de la blockchain seront plus nombreux, un point sera atteint où les opérateurs de masternode ne pourront plus, de manière réaliste, étudier tout le volume de propositions budgétaires. À ce moment-là, des organisations de financement pourront être créées pour agir en tant que contractants pour la distribution des fonds à de nombreux projets décentralisés de taille moindre, en fonction des besoins du moment. Dash Core Group est un exemple d’une telle organisation.

L’existence du système de budget décentralisé donne au réseau des masternodes lui-même le pouvoir de déterminer la direction future de Dash. Tout le développement principal et plusieurs programmeurs supplémentaires sont déjà financés par le budget, et d’autres projets qui ne sont pas même concevables pour l’instant apparaîtront vraisemblablement à l’avenir. Cela dissocie la survivance et la valeur de la blockchain de sa base actuelle d’utilisateurs et de programmeurs, faisant de Dash la première blockchain conçue pour survivre à ses premiers utilisateurs, un réseau cryptomonétaire décentralisé et auto-soutenable qui peut pourtant fonctionner de manière organisée, et fournir des services de valeurs aux utilisateurs finaux d’une façon cohérente.

Conclusion

Chaque opérateur de masternode établit un lien de confiance et un contrat avec le réseau, par lesquels il s’oblige à contribuer au développement et à l’entretien de l’écosystème dont il bénéficie. Dans ce schéma, une partie des fonds qu’un opérateur de masternode est destiné à percevoir sont dans un sens placés sous sa garde, et non sous sa propriété, et sont tenus en séquestre par le réseau afin d’être exécutés par les opérateurs au bénéfice de l’écosystème. Chacun contribue de manière égale et proportionnée aux bénéfices qu’il reçoit et aux risques qu’il prend. Il n’y a pas de privilèges ni de failles réglementaires. À cela s’ajoute le mécanisme de vote des nœuds, qui permet à un groupe dispersé de voter continuellement sur des questions d’ordre pratique, sans devoir pour cela déléguer périodiquement leur droit de vote à d’autres comme dans les gouvernements ou les entreprises traditionnelles.

Nous anticipons un avenir dans lequel ce principe de contribution au bien commun de façon transparente, infalsifiable et vérifiable, en combinaison avec une participation collective continuelle au moyen d’un vote actif, sera utilisé pour gérer des organisations possédées ou opérées conjointement par leurs membres, et qui partagent les bénéfices et les responsabilités de ces entités, telles que les gouvernements, les entreprises, les syndicats, les D.A.O., les cryptomonnaies, etc. Ce modèle, nous l’appelons gouvernance décentralisée par blockchain.